Un peu d’histoire...Notre gîte d’étape « Au Clair De Lunan » se situe dans un hameau de la commune de Lunan, Seyrignac

Ce petit hameau abrite un moulin et un ancien château que vous pourrez aisément découvrir puisqu’ils se situent à environ 500m de notre demeure.

Lunan est une petite ville d’environ 550 habitants nichée au sein d’un petit vallon, non loin des vallées du Lot et du Célé, proche des départements de l’Aveyron et du Cantal. Sa fondation remonte vraisemblablement aux années 510.

A cette époque les Wisigoths tenaient le sud-ouest de la Gaulle. Clovis qui devint roi de France, vaincu le roi des Wisigoths Alaric à cette époque. Notre futur païen notoire, adorait les idoles barbares alors que sa femme Clothilde était une chrétienne de grande piété ; mais elle ne le laissait pas insensible à sa religion. Lors d’une bataille contre les Germains, alors que toute victoire semblait lui échapper, Clovis implora l’aide de Jésus-Christ, ce qui fit battre en retraite les Germains. Ainsi, Clovis se fit baptiser à Reims par son ami Saint Rémi. Pour effacer les nombreux crimes qu’il avait commis, Clovis fonda un grand nombre d’églises et de monastères, dont celui de Lunan qui fut dédié à Saint Martin. Dès le monastère terminé, les moines se mirent rapidement au travail en défrichant cette partie de la vallée et de ses environs.

De nos jours, il ne reste plus grand-chose du monastère édifié sur les ordres de Clovis. Une belle petite église romane est néanmoins visible et mérite qu’on s’y attarde. A 200 mètres du portail de l’église, dans la colline, on peut remarquer une charmante source qui jaillit dans un amoncellement de ruines de constructions anciennes, c’est la fontaine Saint Martin. Cette source fut durant de nombreuses années un lieu de pèlerinage, son eau étant réputée comme miraculeuse, pour ses vertus qu’on lui attribuait à guérir les enfants ayant du mal à marcher. Un petit sanctuaire fut érigé autour d’elle et de nombreux vestiges sont encore visibles. De cette église romane, ne pas rater la superbe vue qui s’offre aux curieux sur la rivière du Lot.

Vers Saint-Jacques de Compostelle, les pèlerins empruntent les GR65 et GR651 qui mènent jusqu’à Figeac

Parcourir le pays de Figeac, c'est découvrir des villes et des villages pittoresques où l'architecture du Moyen Age se révèle. De places en ruelles, vous découvrirez les façades sculptées des maisons médiévales, les grands monuments des cités, et les richesses culturelles des musées de Figeac.